Mémoire d'Opale

Evènements marquants au cours des siècles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evènements marquants au cours des siècles

Message par Christian Maison (†) le Mar 1 Aoû 2006 - 16:41

Bonjour,
Cette liste que j'ai dressée au cours de mes lectures retrace les évènements marquants qui peuvent avoir une incidence sur la généalogie de nos ancêtres. Il y manque peut-être quelques tempêtes et inondations... De quoi ne pas trop se plaindre de la canicule!!!

Evènements marquants de notre région à travers les siècles


763-764. Hiver très rigoureux au cours duquel la mer fut gelée sur nos côtes. Dans l'intérieur de la Gaule, des froids extraordinaires furent signalés du début d'octobre 763 à la fin de février 764. En certaines contrées de notre pays, il serait tombé, au dire des historiens, jusqu'à 10 m de neige.
1073-1074. Fortes gelées du début de novembre jusqu'au 15 avril, accompagnées d'un vent de Nord violent et desséchant. ‘Les moulins ne pouvant fonctionner par suite de la prise des fleuves et rivières on manqua de farine et, par suite de pain.’
1114-1115. "La mer gela dans la Manche à quelque distance des côtes, et les pierres les plus grosses se fendirent avec éclat."
1124-1125. Froids extraordinaires avec chutes de neige abondantes en France. ‘Dans les rivières, la glace était si épaisse et si solide qu'elle supportait les voitures chargées. Ces intempéries se prolongèrent tellement que les arbres ne prirent leurs feuilles qu'en mai.’
1235-1236. Toutes les rivières furent prises par la glace.
1252. Les oeufs pouvaient cuire dans le sable.
1303. Toutes les rivières étaient à sec.
1315-1316. L'hiver se montra si rigoureux en France depuis le début de décembre 1315 jusqu'à Pâques 1316, qu'il provoqua une famine générale.
1324-1325. Hiver très rigoureux dans le Nord de la France.
1393. Canicule, les oiseaux tombaient morts de tout côté.
1407-1408. En France, cet hiver fut un des plus rudes du Moyen Age. Il se prolongea du 10 novembre au 31 janvier et du 15 février au 10 avril. On y souffrait une grande nécessité de bois et de pain, tous les moulins de la rivière étant arrêtés et l'on serait mort de faim dans la ville sans quelques farines qui y furent apportées des pays voisins
1426. Peste.
1434-1435. Hiver très long car il s'y prolongea du 24 novembre au 10 février : "Dans le Nord, il neigea près de 40 jours consécutifs, la nuit comme le jour".
1480-1481. L'hiver fut très froid et très long, car il se prolongea pendant plus de 6 mois.
1543-1544. Dans le Nord du pays, le froid fut si vif en décembre et au début de janvier qu'il fallait couper le vin dans les muids à coup de hache et le vendre au poids.
1552-1553. L'hiver fut dur dans le Nord.
1564-1565. Partout la neige tomba en abondance.
1568-1569. En décembre 1568, toutes les rivières de France furent prises par les glaces. Le froid reprit ensuite en février mars et avril.
1570-1571. L'hiver fut si rude de la fin de novembre 1570 à la fin de février 1571 que, pendant ces trois mois, les rivières restèrent suffisamment gelées pour supporter tous les charrois.
1594-1595. Hiver rigoureux du début décembre jusqu'à la mi-janvier. Le froid reprit le 13 avril avec une intensité aussi grande qu'en décembre, ce qui occasionna à Paris beaucoup de morts subites, principalement chez les femmes et les petits enfants : à cette même date, de nombreuses hirondelles tombèrent mortes de froid. Toutes les rivières de l'Europe occidentale furent prises fortement.
1596-1603. Peste.
1600. Hiver très rigoureux.
1602. Tremblement de terre en Belgique et aux Pays-Bas.
1606. ‘ La dite année, l’hiver fut si rude et la gelée si forte, qu’il avoit aux environs de cette ville des glaces qu’elles avoient deux pieds et demi de profondeur. Et dura ladite gelée l’espace de six à sept semaine : et vous puis assurer que, mettant dans un vaisseau des eaux devant le feu, le millieu se glaçoit. Les puits qui n’étoient pas des plus profonds, l’eau y étoit glacée, et 15 jours après Paques, Il y avoit encore des glaçons qui avoient plus de deux pieds d’épaisseur.’
1607-1608. Appelé longtemps le grand hiver, car de la mi décembre 1607 jusqu'à la mi mars 1608, les rigueurs d'un froid intense se firent sentir sur toute l'Europe occidentale.
1609. Inondations
1613. Invasion de sauterelles en Belgique
1615. ‘ L’hiver fut fort rude et fort abondant en neige, tellement que sembloit être la ville des montagnes de neige. Laquelle gelée dura près de six semaines, au bout desquelles vint tout à coup un dégeau (dégel) tellement que jamais de ma vie, je n’ai vu les eaux si hautes et si grandes ’.
1615-1617. Sécheresse, famine, épidémie de peste.
1617-1618. Peste(7000 victimes).
1620-1621. Hiver très long, avec gelées particulièrement rudes de la fin de janvier à la fin de février. En ce dernier mois, la mer fut prise par les glaces à Dunkerque. Le port de Calais fut gelé.
1635-1637. Peste.
1646. 58 jours de chaleur exténuante.
1657-1658. Les rigueurs de cet hiver se firent sentir dans toute l'Europe le mois de janvier et le début de février 1658 furent extrêmement froids.
1659-1660. Il y eut deux séries de très fortes gelées, la première de Noël à la mi-janvier et la seconde en février.
1676-1677. Gelée du 9 décembre au 13 janvier, soit 35 jours consécutifs.
1683-1684. Des froids rigoureux se firent sentir, surtout au mois de janvier.
1684. Le long des côtes de France, la mer fut gelée sur une étendue de plusieurs milles au point que, pendant plusieurs semaines, aucun bateau ne put sortir des ports ou y rentrer.
1691. Hameau de Rombly et village de Cucque ensevelis par les sables.
1708-1709. Une vague de froid a balayé le Nord de la France, beaucoup de décès entre décembre 1708 et mars 1709. Mois de Janvier exceptionnellement froid . ‘Le lundi 7 janvier 1709, lit-on dans une chronique de l'époque, commença une gelée qui fut ce jour-là la plus rude et la plus difficile à souffrir : elle dura jusqu'au 3 ou 4 février. Pendant ce temps là, il vint de la neige d'environ un demi-pied de haut : cette neige était fort fine et se fondait difficilement. Quelques jours après qu'elle fût tombée, il fit un vent fort froid d'entre bise et galerne (c'est-à-dire d'entre N et NW) qui la ramassa sur les lieux bas, ils découvrirent les blés qui gelèrent prèsque tous’. Les céréales manquèrent, en effet, dans la plus grande partie de la France. L'épidémie de ‘suette’ a emporté au moins 40.000 habitants de la province d'Artois.
1709-1710. L’hiver fut très rude ! L'hiver de 1709 fit ressentir ses effet sur une grande partie de l'Europe. Aux dires de Réaumur et de Lavoisier, on n'avait jamais encore observé en France de froids aussi rigoureux que ceux de 1709. Il a multiplié en moyenne le nombre de décès par 5.‘ L’année mil sept cent et neuf qu’on appele la chère année ou l’ année du grand hiver, a été remarquable par une gelée des plus excessives qui dura près de trois mois. La veille des Roys il fit une très grande pluye qui continuat bien avant la nuit, le matin l’on fut bien étonné de voir une gelée très forte, la continuation de cette gelée prognostiquoit beaucoup de misère aux pauvres. Elle fit cesser tout à fait le commerce ; les gens de mestier ne pouvoit travailler ; ce n’étoit qu’à force de feu dans les caves qu’il pouvoit faire leur travail ordinaire. Une si grande froidure causa beaucoup de ravages : plusieurs voyageurs moururent dans les chemins ; une quantité de sentinelles, quoique renouvellées très souvent, furent trouvées mortes à leur poste’.
1715-1716. Hiver froid et très neigeux du 20 décembre au 31 janvier.
1718. Les rivières se dessèchent, une seule pluie en 9 mois.
1728-1729. Hiver long et rude, en particulier du 24 décembre au 22 janvier et du début mars à la mi-avril. Le mois d'avril fut marqué par de fortes chutes de neige.
1739-1740. Les gelées de 1740 furent moins rigoureuses que celles de 1709, mais la neige tomba en beaucoup plus grande abondance en janvier et février. Grâce à cette dernière circonstance, les blés se trouvèrent protégés et au début de juin ils présentaient une magnifique apparence. Malheureusement la récolte fut compromise par les froids pluvieux de l'été 1740, qui présenta une température si basse qu'on put écrire que dans la région parisienne ‘il avait gelé en 1740 pendant tous les mois de l'année’.
1740 : 3 mois de gelée qui a fait mourire tous les scorions et presque tous les bleds
l'hiver 1740 fut également très rude dans la région (général sur toute la France) d'où l'expression ‘vieux comme l'an 40’ sur cet hiver 1740, les documents ne manquent pas. ‘ La gelée commença le 6 de janvier le même jour que celle de 1709, elle dura jusqu’au 9 de mars. Elle ne fut pas moins opiniâtre que celle cy, on a même remarqué qu’elle la surpassa pendant quelques jours, principalement le samedy 9 de janvier, le dimanche et lundy suivant. Le 10 de ce mois il fit un si grand vent de bise qu’il étoit presque impossible d’ y résister. Plusieurs voyageurs que la nécessité a obligés de se mettre en chemin pendant ces trois jours, sont morts de froids. Cette gelée fit cesser le travail des ouvriers et causa beaucoup de misère’.
1750 (janvier / février). Arrivée d'une très importante épidémie de dysenterie. En moyenne le nombre de sépulture en 1750 est multiplié par 10 par rapport à 1749 ou 1751.
1763. Eglise de Camiers envahie par les eaux de l’étang.
1775-1776. Très rude dans le Nord, Les fortes gelées commencèrent en France dans la nuit du 8 au 9 janvier et durèrent jusqu'au début de février.
1781. Village de Camiers enseveli sous les sables.
1783-1784. C'est surtout dans le Nord de la France que cet hiver fit sentir ses rigueurs depuis le début de novembre jusqu'en avril, et la neige y tomba avec une telle abondance entre le 26 décembre et le 17 février que la circulation fut fréquemment interrompue.
1788-1789. L'Europe entière subit les rigueurs de ce remarquable hiver, principalement de la fin de novembre 1788 à la mi-janvier 1789 La masse des glaces intercepta les communications entre Calais et Douvres et les navires se trouvèrent bloqués dans les ports de la Manche.
1794-1795. Deux périodes de gelée intense : la première de la mi-décembre à la fin de janvier et la seconde de la mi-février à la fin de mars.

Christian Maison (†)
Emerite
Emerite

Nombre de messages : 2078
Ville : Templemars (59)
Logiciel de Généalogie : GAOPerso
Forumeur n° : 4
Membre Mémoire d\'Opale n° : 9 (membre d'Honneur)
Date d'inscription : 14/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Aléas de la météo

Message par Michèle Brihiez le Mer 2 Aoû 2006 - 12:51

Bravo Christian ! De quoi nous plaignons-nous ! Et en plus, ils n'avaient pas la météo pour se prémunir. En fait, il n'y a rien de changé sous le "soleil". Nous sommes quand même des petits vernis à notre époque par rapport à nos ancêtres !

Amicalement. Michèle.

_________________

 

avatar
Michèle Brihiez
Emerite
Emerite

Nombre de messages : 6002
Age : 70
Ville : Murs-Erigné (49)
Logiciel de Généalogie : Hérédis
Forumeur n° : 6
Membre Mémoire d\'Opale n° : 17
Date d'inscription : 14/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evènements marquants au cours des siècles

Message par Loïc Vambre le Jeu 3 Aoû 2006 - 8:34

Bonjour Christian

Tu nous donnes peut-être un élément de réponse avec les 9 mois de sécheresse de 1718, car en cette année là à Etaples, le nombre de décès fut anormalement élevé : 60 décès contre 23 en 1717 et 24 en 1719.
Sur ces 60 décès, 42 étaient des enfants.
C'est pendant le mois d'août qu'il y eut le plus grand nombre de décès : 16 dont 14 enfants de moins de 10 ans.

Ce fut Antoine WYART (ancien mayeur) et sa femme Françoise LEVELLE qui eurent à payer le plus lourd tribut : 4 de ses enfants perdirent la vie en l'espace de 15 jours dont 2 décédés à 2 jours d'intervalle.

Pierre Baudelicque nous dit page 213 de son premier tome de l'Histoire d'Etaples qu'il pourrait s'agir d'une "courte mais violente épidémie infantile".
Peut-être mais je pense aussi que la chaleur de cette année y fut pour beaucoup également.

Loïc
avatar
Loïc Vambre
Admin
Admin

Nombre de messages : 7804
Age : 31
Ville : Etaples (62)
Logiciel de Généalogie : Généatique
Forumeur n° : 1
Membre Mémoire d\'Opale n° : 1
Surnom personnel ou de famille : Descendant des Vambre "Margat"; Hagnéré "Paté", Baillet "Réno", Ramet "La Mouette"
Date d'inscription : 16/05/2006

http://memoiredopale.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evènements marquants au cours des siècles

Message par Philippe Legrand le Dim 15 Oct 2006 - 21:48

La liste de ces évènements marquants est fort instructive. Bravo. Est-il possible de savoir de qui sont les citations portées entre guillemets ? merci d'avance.
avatar
Philippe Legrand
Débutant
Débutant

Nombre de messages : 26
Age : 69
Ville : Chantepie (35)
Logiciel de Généalogie : Généatique 2013
Date d'inscription : 14/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evènements marquants au cours des siècles

Message par Christian Maison (†) le Lun 16 Oct 2006 - 20:54

Bonsoir Philippe,
Il s'agit de Textes tirés du "recueil de données statistiques relatives à la climatologie de la France" de J. Sanson 1945 et de l'Histoire de la Flandre de Lysiane Varlet et Didier Landron.
Bien amicalement, Christian.
PS: j'ai extrait ce qui concernait le Nord de l'Europe et plus particulièrement notre plat pays

Christian Maison (†)
Emerite
Emerite

Nombre de messages : 2078
Ville : Templemars (59)
Logiciel de Généalogie : GAOPerso
Forumeur n° : 4
Membre Mémoire d\'Opale n° : 9 (membre d'Honneur)
Date d'inscription : 14/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evènements marquants au cours des siècles

Message par Philippe Legrand le Lun 16 Oct 2006 - 21:24

Bonsoir Christian,
Et merci de la réponse ; j'aime à connaître l'origine des données et des sources citées.
Et bravo pour ce travail très intéressant.
bien amicalement.
Philippe
avatar
Philippe Legrand
Débutant
Débutant

Nombre de messages : 26
Age : 69
Ville : Chantepie (35)
Logiciel de Généalogie : Généatique 2013
Date d'inscription : 14/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evènements marquants au cours des siècles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum